« Older Entries Subscribe to Latest Posts

20 Jan 2016

Les Tests ADN de fraternité : Quand sont-ils utilisés ?

Posted by admin. Commentaires fermés sur Les Tests ADN de fraternité : Quand sont-ils utilisés ?

Il existe aujourd’hui une forte demande de tests ADN de fraternité. Ce genre d’ADN peut en dire beaucoup au sujet d’un lien de parenté biologique entre frères et sœurs et est par ailleurs, un moyen d’établir la paternité dans des cas où le père n’est pas disponible pour le test. Dans ce dernier exemple il ne sera pas possible d’effectuer directement un test ADN de paternité avec le père et le ou les enfants ; certains font appel au test de fraternité pour déterminer la paternité avec un test de fraternité paternelle. Ces tests sont offerts par de nombreuses entreprises, y compris International Biosciences et easyDNA .

Qu’est-ce qu’on entend exactement par fraternité ?

La fraternité c’est deux ou plusieurs personnes qui partagent au moins un parent ; dans de tels cas, ils sont considérés comme étant demi-frères. Dans les cas où les frères et sœurs partagent le même père, ils sont considérés comme des frères et sœurs du côté du père et des frères et sœurs qui partagent la même mère sont considérés comme étant des frères et sœurs utérins. S’ils partagent les deux mêmes parents, ils sont de vrais frères et sœurs. S’ils ne partagent aucun parent alors il n’existe aucune relation biologique entre eux et ils ne sont pas frères et sœurs du tout.

Qu’est-ce que je peux découvrir grâce au Test ADN de Fraternité ?

Des tests ADN de fraternité peuvent vous dire tout ce qui suit :

  • Êtes-vous de vrais frères et sœurs ou des demi-frères/sœurs ?
  • Êtes-vous de vrais frères et sœurs ou sans lien de parenté ?
  • Êtes-vous demi-frères/sœurs ou sans lien de parenté ?

Pour être en mesure de déterminer les relations ci-dessus, l’entreprise de test ADN aura besoin de connaître qui est disponible pour le  test (étant donné que parfois les personnes exigées pour faire le test peuvent ne pas vouloir en faire partie ou être décédées), le genre des personnes ainsi que la relation ou la relation assumée entre elles. Dans les cas où quelqu’un souhaite établir la paternité (deux frères et sœurs peuvent souhaiter confirmer s’ils partagent le même père) la première option recommandée est le test ADN de paternité plutôt que le test de fraternité.

En savoir plus au sujet de ces tests

Le test ADN de fraternité est basé sur une comparaison de l’ADN entre les frères et sœurs afin de vérifier la quantité d’ADN qu’ils ont en commun. Il est possible pour des frères et sœurs d’avoir beaucoup de leur ADN en commun ou presque rien ; généralement, les lois de la génétique assument que les frères et sœurs partageront une quantité d’ADN considérable mais ils peuvent hériter entièrement de différentes portions d’ADN de leur mère ou de leur père.

Les analystes examineront l’ADN des frères et sœurs et détermineront quelle quantité de matériel génétique ils partagent ; ils calculeront ensuite un index de lien de parenté. Plus le pourcentage est élevé, plus forte est la probabilité de lien de parenté. Contrairement à un test ADN de paternité, le test ADN de fraternité n’est pas une simple réponse oui ou non et il n’est pas facile de déterminer combien d’ADN les frères et sœurs ont en commun ; en fait, dans de rare cas les vrais frères et sœurs peuvent avoir quasiment aucune partie de leur ADN en commun ou inversement, ils peuvent partager la grande majorité de leur ADN. Les échantillons de la mère sont toujours recommandés étant donné qu’ils aideront à donner de meilleurs résultats en comprenant complètement quels marqueurs génétiques ont été donnés par la mère.

Les tests ADN de fraternité sont définitivement un bon moyen d’établir la nature de la relation fraternelle. Le test ADN de fraternité possède également des méthodologies très spécifiques mais il y en aura toujours un adapté à votre cas.

 

1 Mar 2013

Test de Paternité par easyDNA France

Posted by admin. Commentaires fermés sur Test de Paternité par easyDNA France

easyDNA est l’un des plus important fournisseur de tests ADN en France. Le test de paternité est la méthode la plus précise et la plus fiable afin de savoir si vous êtes le père biologique d’un enfant. C’est une méthode très fiable, qui est basée sur les principes scientifiques les plus solides et les plus avancés. Si les échantillons pour le test ont été prélevés correctement et qu’aucun participant au test n’a tenté de tricher sur le test, les résultats seront 100 % corrects.

Combien coûte un test de paternité ?

Le coût d’un test de paternité est de 178 €. Le temps de retour des résultats est de seulement 3 à 5 jours ouvrables.

Veuillez notez que le coût du test correspond à l’analyse d’un père présumé et d’un enfant. Si d’autres personnes s’ajoutent au test, le coût variera en conséquence. Le test de paternité standard inclut l’échantillon de la mère (se dernier optionnel), du père présumé et d’un enfant (easyDNA teste l’échantillon de la mère sans coûts supplémentaires, d’autres entreprises peuvent charger des frais supplémentaires pour l’analyse de l’échantillon de celle-ci.)

En tant que fournisseur basé en Belgique, easyDNA peut vous fournir votre test ADN partout aux dans le monde. Cliquez ici pour en savoir plus

Faire le test à Domicile

Le test ADN de paternité par easyDNA à domicile est la façon la plus rapide et la plus pratique de découvrir si vous êtes le père biologique ou non d’en enfant. Une fois commande passé, vous recevrez un kit à l’adresse indiquée. À l’intérieur de ce kit vous y trouverez trois enveloppes, une pour le père présumé, une pour la mère et une enveloppe pour l’enfant. Dans chaque enveloppe vous aurez deux écouvillons buccaux. Vous y trouverez également  des instructions très simples à suivre, afin que vous puissiez prélever les échantillons en frottant simplement l’écouvillon sous la langue et à l’intérieur de votre bouche. Ceci doit être effectué par tous les participants au test et il faut s’assurer que chacune des personnes, aient utilisé les deux écouvillons qui leur correspondent. Une fois que les échantillons sont prélevés, les écouvillons doivent sécher pendant environ une heure, pour être remis par la suite dans leurs enveloppes correspondantes, afin d’être envoyés pour l’analyse.

Le test de paternité pour des fins légales

Dans le passé, il était regrettable que les pères étant donné qu’ils ne pouvaient pas savoir avec certitude absolue s’ils étaient le père biologique ou non, devaient avoir une confiance absolue sur le témoignage de la mère. Mais les choses ont changé, et grâce aux tests ADN, les cas de fraude de paternité peuvent facilement être détectés et des actions en justice peuvent être suivies.

Accréditation du laboratoire : Quelle est son importance ?

L’accréditation est un aspect très important lors de la commande de votre test ADN. Vous pouvez uniquement être sûr que le laboratoire qui effectue l’analyse génétique est convenablement qualifié pour analyser les échantillons en faisant attention à ses accréditations.

Les principales accréditations auxquelles vous devez faire attention sont l’AABB (American Association of Blood Bank – Association Américaine de la Banque du Sang) et l’ISO 17025. Assurez-vous d’en prendre connaissance sur le site web.

Les Résultats du test ADN : Quelle est leur exactitude ?

Les résultats du test de paternité sont extrêmement précis. Les résultats indiqueront clairement l’une de ces deux issues :

  1. L’homme testé est le père biologique de l’enfant. Une probabilité qui excède 99,99 % sera exprimée sur vos résultats.
  2. L’homme testé n’est pas le père biologique de l’enfant. Une probabilité de 0 % sera exprimée dans ce cas.

18 Déc 2012

L’arrière-arrière petit-fils de Darwin a testé son chromosome Y

Posted by admin. Commentaires fermés sur L’arrière-arrière petit-fils de Darwin a testé son chromosome Y

Charles Darwin, le célèbre naturaliste, bien-connu pour son ouvrage De l’origine des espèces, intéresse de près un groupe d’experts qui souhaite établir ses origines ancestrales au moyen d’un test du chromosome Y. L’initiative a été prise conjointement par deux institutions américaines : le National Geographic et la firme IBM.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

L’arrière-arrière petit-fils de Darwin, Chris Darwin, 48 ans, s’est prêté au jeu et a participé à l’étude avec 350 000 autres hommes. Le test a révélé que Charles Darwin appartenait à l’un des premiers groupes à avoir quitter le continent africain et à avoir ensuite rejoint l’Europe, après être passé par l’Asie et par le Moyen-Orient. Ce groupe est appelé par les anthropologues le groupe de Cro‑Magnon et l’on estime qu’ils ont quitté l’Afrique il y a environ 45 000 ans. La dernière glaciation a contraint ce groupe à migrer vers des climats plus chauds et ils sont donc allés en Espagne. Ce groupe est considéré comme le premier et le plus ancien des peuples modernes en Europe.

Chris Darwin possédait la clé génétique qui permettait d’obtenir des résultats concluants sur l’ascendance de Charles Darwin. Les tests ont visé spécifiquement le chromosome Y, qui permet de retrouver le parcours migratoire de ses ancêtres et le groupe auquel ils appartenaient.

Seuls les hommes possèdent le chromosome Y (en fait, les hommes possèdent une paire de chromosomes XY, alors que les femmes possèdent une paire XX). L’analyse génétique du chromosome Y permet de dire si deux hommes partagent la même lignée paternelle. Le test est généralement un test Y-STR (test Short Tandem Repeat). Il analyse des séquences spécifiques de l’ADN du chromosome Y. Les séquences de différentes personnes sont comparées, pour voir si elles partagent un ancêtre paternel commun.

Le test du chromosome Y fait par Chris Darwin a montré qu’il partageait le même haplotype que son arrière arrière grand père. Un haplotype est partagé par tous les hommes qui descendent de la même ligne paternelle. Ils sont alors placés dans un haplogroupe. Dans le cas qui nous intéresse ici, l’haplogroupe partagé entre Chris Darwin et les autres participants à cette épreuve est l’haplotype R1b, la plus répandue des lignées masculines européennes.

Nos origines geogénétiques peuvent être retrouvées à l’aide de tests ADN d’ascendance. Chris Darwin et les 350 000 autres participants ont simplement fourni un échantillon de leur ADN (prélevé à l’aide d’un frottis buccal) qui a été testé pour retrouver leurs origines ancestrales. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises proposent des tests ADN permettant de connaître son patrimoine geogenetique, en comparant l’ADN collecté à une base de données. Une carte géogénetique est ainsi fournie.

Pour beaucoup de gens, le fait de connaître ses véritables racines est une chose importante. Vous pouvez ainsi penser être afro-américain, mais en fait n’avoir aucun ancêtre africains. Vous pouvez trouver ce type de test à casaadn.

Le test du chromosome Y est utilisé spécifiquement pour déterminer la lignée masculine. Les tests ADN d’ascendance ont une visée plus large et établissent des relations entre ethnies / populations et région d’origine. Il vous est maintenant possible de connaître votre histoire familiale bien au-delà de cinq ou six générations, et de remonter au-delà de 50 000 ou de 60 000 ans.

26 Nov 2012

Succession de Jean-Luc Delarue : une fille cachée se manifeste

Posted by admin. Commentaires fermés sur Succession de Jean-Luc Delarue : une fille cachée se manifeste

Dans la succession de l’animateur et producteur de télévision français Jean-Luc Delarue, une femme d’origine zaïroise a fait parvenir à la Justice une demande de reconnaissance en paternité concernant sa fille âgée de douze ans et dont Jean-Luc Delarue serait le père biologique.

Le testament de la vedette, portant sur un patrimoine estimé à près de 30 millions d’euros, prévoit une répartition à parts égales entre sa jeune veuve et son fils de six ans issu d’une précédente union. Mais si la justice venait à reconnaître que Jean-Luc Delarue est bien le père biologique de la fille de douze ans, cette dernière pourrait alors prétendre à une part de l’héritage qui devrait donc être partagé en trois. Encore faut-il que la preuve de la filiation puisse être établie.

Est-il possible de réaliser des tests ADN sur une personne défunte ?

La réponse est oui : les tests ADN de paternité donnent des résultats très fiable, que les échantillons aient été prélevés sur une personne morte ou vivante. Néanmoins, lorsque, comme ici, le père présumé est déjà enterré, il est difficile d’obtenir des échantillons de son ADN. Il revient en effet au tribunal de donner l’autorisation d’exhumer un corps pour y prélever de l’ADN. Or cette autorisation n’est que très rarement accordée. Il est alors utile d’envisager d’autres options.

La filiation avec le défunt peut être établie avec le concours de la famille

La première option à envisager, c’est de demander la contribution de membres de la famille du père décédé. On peut ainsi demander au frère ou à la sœur du père présumé, c’est-à-dire l’oncle de l’enfant, de fournir des échantillons de leur ADN. Un oncle ou une tante et leur neveu ont toujours une partie de leur génome en commun, car ils sont généalogiquement proches. On peut également demander la contribution des grand-parents. Si l’enfant a suffisamment de marqueurs en communs avec ses oncles, tantes et grands-parents paternels, alors la paternité biologique de l’homme défunt peut être établie.

Dans l’affaire Delarue, un tel cas de figure est possible, à la condition que les parents et le frère de la défunte vedette acceptent de se prêter au jeu d’un test ADN. Dans le cas contraire, la seule option pour la mère de la fille présumée sera de convaincre le tribunal du bien fondé de sa demande en fournissant un maximum de témoignages et de photographies attestant de la véracité de la relation qu’elle a entretenu avec Jean-Luc Delarue au moment où l’enfant a été conçu.

L’affaire promet d’être longue, compte-tenu de la somme très importante qui est ici en jeu.

14 Oct 2012

Khloe Kardashian ne souhaite pas confirmer l’identité de son père biologique

Posted by admin. Commentaires fermés sur Khloe Kardashian ne souhaite pas confirmer l’identité de son père biologique

Ces derniers mois, la célébrité américaine Khloe Kardashian a été confrontée à des rumeurs selon lesquelles elle ne serait pas vraiment la fille biologique du grand avocat américain Maître Robert Kardashian, décédé en 2003. La presse people s’est emparée de cette affaire. Depuis quelques temps déjà, des rumeurs persistantes circulaient, invoquant le fait que Khloe ne ressemblait nullement à ses ses frères et sœurs et ne partageait donc peut-être pas le même père qu’eux. Par ailleurs, le livre publié en 2011 par sa mère, Kris Jenner, avait renforcé les soupçons, puisqu’elle y a avoué avoir eu des amants pendant son mariage avec Robert Kardashian.

Les rumeurs allant bon cours, tous les hommes proches de la famille ont été, à un moment ou à un autre, désignés comme pouvant être le père biologique de Khloe.

Sans doute attristée par le traitement réservé par la presse à sa fille et inquiète des répercussions qu’il pourrait avoir sur l’équilibre psychologique de sa fille, Kris Jenner a décidé de prendre le taureau par les cornes et d’inciter sa fille à réaliser un test ADN de paternité pour lever définitivement tous les doutes qui pèsent sur son appartenance réelle à la famille Kardashian. Kris Jenner a d’ailleurs explicitement déclaré à la presse être tourmentée par les blessures que cette affaire et ses erreurs passées ont pu infligé à sa fille.

Comme Robert Kardashian n’est plus de ce monde, il n’est plus possible de prélever un échantillon de son ADN, sauf à demander l’autorisation d’un tribunal, ce qui constituerai une procédure longue, fastidieuse et au résultat aléatoire. La façon de procéder la plus simple est donc de mettre à contribution toute la fratrie. Kris Jenner a donc essayé de convaincre tous les frères et sœur de Khloé de fournir un échantillon de leur ADN, pour pouvoir le comparer à celui de leur sœur et établir formellement qu’ils ont bien tous le même père. Hélas, cela ne s’est pas fait, la principale intéressée ayant tout simplement refusé. Khloé Kardashian a en effet déclaré sérieusement être attachée aux deux hommes qui l’ont élevée et qu’elle reconnaît comme ses deux pères : Robert Kardashian, d’une part, et Bruce Jenner(le second époux de sa mère), d’autre part. Elle estime par ailleurs ne pas avoir besoin d’un test ADN pour prouver qui est son père.

Pour Khloé Kardashian, la vérité des liens affectifs prime donc sur la froide vérité qui pourrait sortir d’un simple test ADN de paternité. Chacun est libre d’approuver ou de de désapprouver ce point de vue, mais ces déclarations bien formulées devraient au moins avoir le mérité d’éteindre définitivement ces mauvaises rumeurs qui empoisonnaient la vie de toute la famille.

9 Oct 2012

Comment dois-je utiliser mon Kit de Test ADN à Domicile ?

Posted by admin. Commentaires fermés sur Comment dois-je utiliser mon Kit de Test ADN à Domicile ?

Assurez-vous de bien suivre les instructions fournies. Prélevez les échantillons pour un test ADN et test de paternité en France est extrêmement simple, mais vous avez besoin de suivre les étapes soigneusement afin de ne faire aucune erreur. Les erreurs d’échantillonnage peuvent être dues au fait que l’écouvillon que vous avez soumis soit considéré non valable, dans ce cas-là, vous devrez renvoyer des nouveaux écouvillons.

À vrai dire, modifier l’ADN est difficile ; l’exposition à des agents chimiques et à des extrêmes températures peuvent le modifier, mais dans des conditions régulières et normales il est peu probable que cela se donne. Si vous suivez les instructions, les chances de ne pas obtenir de l’ADN à partir des échantillons sont infimes et habituellement inférieure à 1 % du total des échantillons traités.  Les instructions recommandent de ne pas manger, boire ou fumer pendant au moins 1 heure avant le prélèvement des échantillons d’ADN. De même pour les nourrissons ou les enfants. Une fois échantillons prélevés, vous devrez complétez toutes les parties nécessaires du formulaire de consentement ; formulaire vous sera fournit dans le kit de test de paternité à domicile. Vous devrez écrire votre nom et prénom et date de naissance. Toute personne étant au-dessus de l’âge légal de consentement devra signer pour ses échantillons afin de donner son accord à l’exigence de la Loi sur les Tissus Humains.

Le formulaire de consentement devra être renvoyé avec les échantillons En cas de doute, contactez la société; toute société digne de confiance aura un service d’attention à la clientèle qui répondra à toutes vos questions, quelque soit le stade du processus du test ADN. Le kit de test ADN à domicile pour le test de paternité est très facile à utiliser, rapide et aussi précis et fiable que n’importe quel prélèvement fait en laboratoire par un spécialiste.

25 Sep 2012

À New York, une camionnette propose des tests ADN de paternité

Posted by admin. Commentaires fermés sur À New York, une camionnette propose des tests ADN de paternité

 « Qui est vraiment votre père ?». C’est la question mise en avant par cette campagne de communication originale orchestrée par la société américaine Health Street, spécialiste des tests médicaux. Le fer de lance de cette opération, c’est une camionnette transformée en véritable petit laboratoire mobile qui sillonne les rues de New-York. Le succès est tel que des gens bien informés repèrent la camionnette et la hèlent comme ils le feraient avec un taxi, pour qu’elle s’arrête.

Les tarifs pour le test de paternité sont assez élevés, puisque les différents tests proposés coûtent entre 240 et 465 euros. Pourtant, même en ces temps de crise, les clients sont au rendez-vous. Le test le plus acheté nécessite juste d’effectuer un prélèvement oral totalement indolore à l’aide d’un tampon qui ressemble à un grand coton-tige et que l’on frotte contre l’intérieur de la joue pendant une dizaine de secondes. Le succès rencontré par ce test tient à sa grande simplicité, mais aussi au fait qu’il est rapide : les résultats sont délivrés sous trois jours.

Un panneau fixé sur la carrosserie du véhicule rappelle que cette opération est tout à fait légale et a été autorisée par la Food and Drugs Administration, ce qui rassure les clients sur le sérieux de la prestation fournie. Cela n’est sans doute pas étranger au fait que tant de personnes se décident à sauter le pas. À chaque fois que la camionnette marque un arrêt, les passants sont nombreux à se masser et à manifester leur curiosité. Par ailleurs, le bouche-à-oreille semble bien fonctionner et a fini par générer une vraie demande.

« Le moment où on voit entrer un homme avec un bébé dans les bras est intensément dramatique. On ne peut qu’espérer très fort qu’il est bien le père », avoue l’employé en charge de conduire la camionnette et d’accueillir le public. Il prélève lui-même les échantillons d’ADN et propose aux clients de leur remettre les résultats en personne quelques jours plus tard, ou bien de les leur envoyer par voie postale. Il se souvient ainsi d’un homme qui était sûr et certain d’être le père de son fils âgé de cinq ans, au point d’avoir fait tatoué le visage de sa progéniture sur son torse. Il devait réaliser ce test ADN de paternité en raison d’une procédure de divorce. Hélas, le résultat du test s’est avéré négatif pour lui : il n’était pas le père de son fils. Cette information l’a laissé grandement désemparé et, sur le coup, il a choisi de n’en informé personne. Heureusement, d’autres cas sont plus heureux, comme celui de cet homme de quarante-quatre ans qui s’est vu contacté par sa fille âgée de vingt qu’il avait perdue de vue depuis sa petite enfance. C’est la fille qui a su retrouvé la trace de son père par l’intermédiaire de Facebook. Ils ont alors arrangé un rendez-vous à New-York. Après s’être renseignés sur l’endroit où se trouvait la camionnette ce jour-là, ils s’y sont rendus ensemble et, quelques jours plus tard, le test ADN de paternité a confirmé qu’ils étaient bien père et fille.

Il semble donc que cette initiative new-yorkaise réponde effectivement à un vrai besoin de la population et il ne serait pas étonnant que l’initiative essaime dans d’autres villes d’Amérique du Nord. Avec le temps, comme tant d’autres choses, elle pourrait même traverser l’Océan Atlantique et être imitée en Europe. Ne soyez donc pas étonné si, un jour, vous apercevez dans votre rue une camionnette aménagée en laboratoire qui propose des tests ADN !

20 Sep 2012

Résultats du Test de Paternité : Complications avec les échantillons d’ADN

Posted by admin. Commentaires fermés sur Résultats du Test de Paternité : Complications avec les échantillons d’ADN

Rarement lors de la livraison de votre résultat du test de paternité, vous serez confronté à des complications, qui se donnent très rarement et par conséquent vous ne devez pas trop stressez dessus,  du fait de l’exceptionnalité avec laquelle c’est cas se donnent, mais il n’est pas de trop en être informé.

Parfois vos échantillons peuvent se révéler non appropriés pour le laboratoire d’analyses, ce qui est particulièrement vrai pour des échantillons tels que des enveloppes léchées, un verre d’eau ou une lame de rasoir entre autres, car souvent, ce type d’échantillons ne contiennent pas suffisamment d’ADN pour être analysés ou tout simplement l’ADN est inexistant ou détérioré. Tout au contraire des écouvillons buccaux,  fournit généralement dans le kit de test de paternité à domicile afin de prélever de la salive ou des cellules de peau, qui eux ont peu de chance d’être inapproprié. Cependant, si vous faites l’une des choses suivantes, vous pouvez rendre vos échantillons buccaux pour analyses inutiles :

  • Ingérer des solides ou liquides, juste avant le prélèvement des échantillons. Vous devez attendre au moins une heure entre le moment où vous avez mangé ou bu quelque chose et le moment où vous prélevez les échantillons. Si vous ne le faites pas, le risque que les échantillons soient contaminés ou n’est pas assez d’ADN s’élève considérablement.
  • Fumer est aussi cause de problème : si vous fumez peut de temps avant le prélèvement d’ADN, vous pouvez détériorer l’ADN contenu dans l’échantillon et vous n’obtiendrez aucun résultat.

Dans le kit de test ADN à domicile, vous y trouverez des instructions très claires sur comment prélever les échantillons correctement évitant ainsi de faires les erreurs citées ci-dessus et par conséquent rendant votre test ADN de paternité fiable et précis. Le laboratoire dans ce type de situation, exige l’envoi de nouveaux échantillons et rend le client responsable d’une mauvaise manipulation.

Pour revenir aux échantillons non-standards ou discrets, c’est-à-dire autres que salivaires, tels que des cheveux, mégots de cigarettes, lames de rasoir, brosse à dents, tissu contenant du matériel génétiques (sang, sperme, etc.) ou enveloppes. Il faut savoir que la probabilité de réussite de l’extraction de l’ADN diffère d’un échantillon à un autre, comme par exemple les échantillons buccaux, qui ont une probabilité de réussite de l’extraction de l’ADN de 99 %, les mégots de cigarettes de 75 %, les enveloppes de 25 %. Ainsi les laboratoires sérieux devraient vous renseigner et bien vous informer au sujet de quels échantillons fonctionnent le mieux, lesquels offrent des taux de réussite plus faible avant de soumettre les échantillons à analyse. Dans le cas ou vous n’avez pas la possibilité d’apporter un autre échantillon qu’un échantillon considéré à base probabilité de réussite, comme les brosses à dents ou enveloppes, il vaut mieux prendre le risque que l’échantillon échoue, mais vous avez aussi l’option d’opter pour des analyses avancées, plus couteuses mais qui augmente le taux de réussite de l’extraction de l’ADN, grâce à des techniques médico-légales ultramodernes.

Il est important de savoir, que c’est uniquement une fois les analyses faites, que le laboratoire sera en mesure de savoir, que l’extraction de l’ADN a échouée, par inexistence de matériel génétique, par contamination de l’échantillon ou par détérioration de l’ADN. Ainsi le prix payer n’est pas remboursable, car le travail à été fait, malgré que le résultat ne soit pas celui espéré. Néanmoins, la plupart des entreprises vous offriront la possibilité d’envoyer des nouveaux échantillons, pour une nouvelle analyse, à prix réduit afin de conclure le test.  En règle générale, vous devrez payer pour l’envoi d’un nouveau kit si besoin et pour les analyses additionnelles afin de conclure le test ADN. Quelque soit le cas, vous obtiendrez généralement toujours vos résultats de test de paternité, même si vous devez attendre un peu plus pour obtenir et renvoyer d’autres échantillons.

30 Août 2012

Test de Paternité ADN – Mythes et Vérités

Posted by admin. Commentaires fermés sur Test de Paternité ADN – Mythes et Vérités

Un récent reportage diffusé sur la BBC Five Live sur a choqué les Britanniques en révélant que près de 5 % d’entre eux ignorent qui est vraiment leur père biologique. La parole a été donnée au professeur John Brûler, de l’Institute of Human Genetics de Newcastle, qui a affirmé que le nombre de personnes dans ce cas pourrait atteindre trois millions.

Maintenant, la question est de savoir si la facilité d’accès aux tests de paternité ADN n’a pas créé plus de problèmes que de solutions. Quelle est la part de vérité et quelle est la part de mythes dans tout ce qui se dit sur ce sujet controversé ?

Un test de paternité ADN peut être utilisé pour éclairer de nombreuses situations personnelles. La plus courante, c’est le doute d’une femme sur l‘identité du père de son enfant, à cause par exemple d’une relation extra-conjugale. Bien souvent, les femmes dans cette situation décident de garder leurs doutes secrets, par crainte des conséquences que pourrait produire la révélation de la vérité. Mais, en raison de la facilité d’accès croissante à ces tests, cela s’avère désormais difficile à faire.

Quand mensonges et secrets se révèlent

Évidemment, c’est sur l’enfant que de telles révélations auront le plus grand effet. De tous temps, il y a eu des doutes sur l’identité du père de tel ou tel enfant et, le plus souvent, ces doutes sont restés secrets et sans fondement. Même si beaucoup de gens pensent que c’est l’intérêt de l’enfant que de le protéger contre de telles révélations, tous les enfants ont en fait le droit de savoir qui est leur père biologique et, grâce aux tests de paternité ADN, les secrets de famille appartiennent désormais au passé.

Avantages et inconvénients

Comme avec tous les tests révolutionnaires, il va y avoir des réactions différentes. Découvrir la vérité sur son origine biologique peut avoir un effet bouleversant, mais nous avons choisi quelques réponses positives aux tests de paternité ADN sur le site de la BBC :

« Je ne juge pas ma mère. Je ne crois pas qu’elle ait fait plus de mal que chacun d’entre nous n’en faisons dans la complexité de nos vies. Cela fait 18 ans qu’elle angoissait à l’idée que je l’apprenne. Je n’existerais pas sans cette histoire complexe, alors comment pourrais‑je le regretter? »

24 Fév 2012

Test Génétique ou Le Test ADN et le Laboratoire

Posted by admin. Commentaires fermés sur Test Génétique ou Le Test ADN et le Laboratoire

Le test ADN est devenu un service disponible à tous à des prix abordables. Il est facile à obtenir et à utiliser, grâce au kit ADN qui permet d’effectuer le  prélèvement d’ADN à domicile et sans intervention médicale. Le test de paternité reste l’analyse ADN la plus recherchée sur le marché international. Mais savez-vous ce que c’est que l’ADN et comment un laboratoire d’analyse ADN travaille ?

La définition de l’ADN

L’acide désoxyribonucléique, abrégé ADN, est une molécule extrêmement complexe qui se trouve dans le nucléus des cellules vivantes. Il existe néanmoins un type d’ADN qui se trouve dans le mitochondrium et qui produit les protéines nécessaires pour la production d’énergie dans les cellules.

L’ADN de chaque individu est unique (à l’exception des jumeaux monozygotes qui partagent le même ADN) et sa composition est héritée de la mère et du père en proportions égales. C’est cette loi de l’hérédité génétique qui permet d’établir, à partir de l’analyse de l’ADN d’un enfant et d’un père présumé par exemple, si un lien biologique vraiment existe entre deux ou plusieurs individus.

 Le travail du laboratoire d’analyse ADN

Le travail d’un laboratoire d’analyse ADN consiste à extraire l’ADN de l’échantillon fourni par le client, d’établir le profil ADN de l’individu, et d’interpréter les informations génétiques contenues dans l’ADN, souvent en les comparant à celles fournies par l’ADN d’un autre individu dont le lien biologique avec le premier est en question.

Le succès de l’extraction de l’ADN de l’échantillon reçu dépend en grande partie de la qualité de l’échantillon, mais l’expertise et le savoir-faire du laboratoire y joue un rôle très important aussi. L’analyse médico-légale et des méthodes avancées permettent d’extraire l’ADN d’un échantillon non standard ou discret tel que des mégots de cigarette ou une enveloppe léchée par la personne à analyser.

Les résultats d’un test génétique

Le test génétique peut viser un lien de parenté spécifique ou bien chercher à établir si une personne est prédisposée à certaines maladies génétiques. Les résultats seront présentés en fonction de la question initiale et exprimés en taux de probabilité. Dans le cas d’un test de paternité par exemple, l’inclusion peut être établie avec un taux de probabilité de 99,99%, c’est-à-dire qu’il y a une probabilité de 99,99% que le père présumé soit le père biologique. En cas d’exclusion, par contre, les résultats permettent une conclusion avec un taux de probabilité de 100% même que le père présumé n’est pas le père biologique de l’enfant. Le test ADN est donc extrêmement précis et ses résultats sont fiables.

Test de Paternité Accrédité à Seulement €89 p.p Cliquez ici pour en savoir plus