14 Oct 2012

Khloe Kardashian ne souhaite pas confirmer l’identité de son père biologique

Posted by admin

Ces derniers mois, la célébrité américaine Khloe Kardashian a été confrontée à des rumeurs selon lesquelles elle ne serait pas vraiment la fille biologique du grand avocat américain Maître Robert Kardashian, décédé en 2003. La presse people s’est emparée de cette affaire. Depuis quelques temps déjà, des rumeurs persistantes circulaient, invoquant le fait que Khloe ne ressemblait nullement à ses ses frères et sœurs et ne partageait donc peut-être pas le même père qu’eux. Par ailleurs, le livre publié en 2011 par sa mère, Kris Jenner, avait renforcé les soupçons, puisqu’elle y a avoué avoir eu des amants pendant son mariage avec Robert Kardashian.

Les rumeurs allant bon cours, tous les hommes proches de la famille ont été, à un moment ou à un autre, désignés comme pouvant être le père biologique de Khloe.

Sans doute attristée par le traitement réservé par la presse à sa fille et inquiète des répercussions qu’il pourrait avoir sur l’équilibre psychologique de sa fille, Kris Jenner a décidé de prendre le taureau par les cornes et d’inciter sa fille à réaliser un test ADN de paternité pour lever définitivement tous les doutes qui pèsent sur son appartenance réelle à la famille Kardashian. Kris Jenner a d’ailleurs explicitement déclaré à la presse être tourmentée par les blessures que cette affaire et ses erreurs passées ont pu infligé à sa fille.

Comme Robert Kardashian n’est plus de ce monde, il n’est plus possible de prélever un échantillon de son ADN, sauf à demander l’autorisation d’un tribunal, ce qui constituerai une procédure longue, fastidieuse et au résultat aléatoire. La façon de procéder la plus simple est donc de mettre à contribution toute la fratrie. Kris Jenner a donc essayé de convaincre tous les frères et sœur de Khloé de fournir un échantillon de leur ADN, pour pouvoir le comparer à celui de leur sœur et établir formellement qu’ils ont bien tous le même père. Hélas, cela ne s’est pas fait, la principale intéressée ayant tout simplement refusé. Khloé Kardashian a en effet déclaré sérieusement être attachée aux deux hommes qui l’ont élevée et qu’elle reconnaît comme ses deux pères : Robert Kardashian, d’une part, et Bruce Jenner(le second époux de sa mère), d’autre part. Elle estime par ailleurs ne pas avoir besoin d’un test ADN pour prouver qui est son père.

Pour Khloé Kardashian, la vérité des liens affectifs prime donc sur la froide vérité qui pourrait sortir d’un simple test ADN de paternité. Chacun est libre d’approuver ou de de désapprouver ce point de vue, mais ces déclarations bien formulées devraient au moins avoir le mérité d’éteindre définitivement ces mauvaises rumeurs qui empoisonnaient la vie de toute la famille.

Test de Paternité Accrédité à Seulement €89 p.p Cliquez ici pour en savoir plus